Bétonnage et limaces

Quel titre d’article mystérieux, n’est-ce pas? Vous vous dites que ça n’a aucun rapport! Vous êtes dans le vrai. Il faut bien s’occuper, puisqu’il pleut aujourd’hui, jour de congé. J’ai donc consacré ma journée à ces deux thèmes.

Bétonnage, donc! Depuis le coulage de ma chape, début février, deux emplacements avaient manqué de béton. Afin que je puisse poser le ragréage (qui va lisser et égaliser la chape), il fallait bien que je m’attaque à ces trous. D’autant plus que mes chats, toujours très créatifs quand il ne faut pas, les ont utilisés comme… bacs à litière!

20170206_154810 (800x600)

Alors… go! Il me restait au jardin un petit stock de ciment et de sable, pour la construction de mon muret, l’été dernier. Comme le tas de sable était gelé et dur comme un roc, je n’ai pu l’utiliser plus tôt.

20170318_111047 (600x800)

J’étais tout heureuse de pouvoir étrenner mon brasse-béton tout neuf. Celui-ci n’a jamais voulu démarrer. Il faudra que je le renvoie au fabricant. Je dois donc réaliser mon mélange à la main. Ça va, il ne s’agit que de cinq bacs.

20170318_123039 (600x800)

Et d’un! Bien sûr, j’ai humecté le fond avec un pulvérisateur (le béton accroche alors mieux). Ceci réveillant au passage les délicates effluves laissées par mes minets.

20170318_123719 (800x600)

Et de deux! Oh… un coca mort. Voilà qui est bien dommage.

20170318_135645 (800x600)

Voilà, je proclame la chape de la cuisine entièrement terminée!

20170318_163120 (800x600)

Au tour des limaces, à présent! Car avec cette pluie, nul doute que les mémères vont sortir de leurs trous! Comme je déteste les granulés (j’en épands quand même, mais le moins souvent possible), j’essaie de trouver d’autres solutions pour protéger les plantes dont elles sont friandes. Voici un test que j’ai imaginé… on verra à l’usage si c’est efficace ou pas!

Il faut pour ceci un pot de fleur (diamètre en fonction de la souche de la plante à protéger) et un ruban de cuivre autocollant (qu’on trouve au rayon anti-limaces). Celles-ci sont sensées détester cette matière.

Étape 1 : découper le bas du pot:

20170312_133041 (600x800)

Étape 2 : enrouler l’adhésif autour du pot (j’ai renforcé l’assemblage avec des agrafes):

20170312_133304 (600x800)

Étape 3 : enfoncer le pot dans le sol autour de la plante. Voilà! J’espère que mon aster Monte Cassino double, qui s’était fait brouter l’année passée et que j’ai dû remplacer, sera épargné! Je vous tiendrai au courant sur mon autre blog dédié au jardinage!

20170312_133412 (600x800)

Je vous souhaite un excellent samedi soir et d’ores et déjà un agréable dimanche!

 

Publicités

2 réflexions sur “Bétonnage et limaces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s